Découvrez ces endroits cachés de Londres ?

Londres est une ville superbe, d’autant plus si vous prenez votre temps. Il y a tellement de joyaux cachés à voir ! En tant que touriste, il peut être trop banal de parcourir la liste des principales attractions. Alors voici un guide subversif des endroits (cachés) à visiter à Londres. C’est parti !

Le Marché de Leadenhall, un lieu presque magique

Si le Leadenhall Market s’est lentement glissé sur les radars d’un nombre croissant de personnes, il est encore suffisamment inconnu pour justifier une place sur cette liste de lieux secrets à visiter à Londres. Débarrassons-nous d’abord de LA question. Oui oui, Leadenhall a été utilisé comme lieu de tournage pour Harry Potter. Si vous y croyez assez fort, vous pouvez presque vous transporter dans le monde de Harry Potter & l’Ecole des sorciers.

Aussi excitant que cela puisse être (et en tant que fan de Potter, je ne vous cacherai pas que c’est vraiment excitant), le Leadenhall Market a bien plus à offrir. En effet, il existe un marché ici depuis le 14ème siècle. Au début, il était réservé aux bouchers et aux poissonniers. Ils sont eux tous deux disparus depuis longtemps. Maintenant c’est l’un des plus importants marchés de Londres. Pour résumer, Leadenhall market Londres est un marché couvert extrêmement beau et unique dans le quartier financier.

Saint Dunstan, une église en ruines

C’est un endroit bien plus caché encore. Certain vive à Londres depuis plusieurs années déjà, et n’ont jamais entendu parler des ruines de St Dunstan dans l’Est. C’est une église médiévale qui porte le nom de Saint Dunstan (vous ne connaissez pas vos saints ? C’est lui qui a vaincu le diable en le tenant avec des fers à cheval). L’église d’origine a eu le malheur de brûler dans le Grand Incendie de Londres. Elle a été mal reconstruite, a dû être démolie et reconstruite à nouveau pour être ensuite bombardée pendant.

Streatham Rookery, un jardin secret

La plupart des gens n’ont jamais entendu parler de la Streatham Rookery et de ceux qui vivent à Streatham. Mais, c’est tout de même l’un des plus beaux petits jardins du sud de Londres. Si cela ne compte pas comme l’une des choses cachées à faire à Londres, je ne sais pas ce que c’est ! Les jardins, bien que petits, fleurissent vraiment superbement pendant les mois d’été. Pour la petite histoire, lorsque Streatham Rookery a été mis en vente en 1910, un comité local a réuni l’argent nécessaire à l’achat de la propriété et l’a offerte au conseil du comté de Londres en 1912. Celui-ci a été réaménagé avant d’ouvrir le site au public en 1913.

En bref, niché dans le quartier peu exploré de Streatham Common, il est peu probable que vous tombiez sur The Rookery à moins d’aller le chercher. Cherchez-le, et vous devriez cette oasis de paix et de fleurs est l’un des joyaux cachés du sud de Londres.

Leake Street Tunnel, un condensé de street art

Sous le mastodonte qu’est la gare de Waterloo, vous trouverez un autre des endroits branchés et cachés de Londres : le tunnel de Leake Street. C’est le plus grand mur d’art de Londres que nous ayons vu. Le tunnel a été créé dans le cadre d’un festival d’art de rue organisé par Banksy dans les années quatre-vingt-dix, et il n’a cessé de se développer depuis.

Vous avez maintenant les clés en mains pour visiter Londres sous un autre jours. A vous de saisir cette belle occasion.