La cigarette électronique pour voyager

Beaucoup de voyageurs le savent, fumer en vacance peut-être compliqué. En dehors du cadre douanier quelque peu restrictif qui entoure le transport de tabac, il n’est pas forcément évident de s’en procurer à l’étranger. Cela dépend en effet des lois locales qui régissent la consommation et la vente de ce type de produit. Au final, la cigarette électronique reste une très bonne alternative à la cigarette lorsque l’on voyage : facilité de transport, légalité, il existe tout une variété d’argument en sa faveur. Nous vous proposons aujourd’hui de les découvrir.

Les problématiques douanières autour du tabac

En Europe, le tabac est souvent l’objet de taxes importantes. Il est donc déconseillé de transporter du tabac sur soit lors du passage d’une douane, en tout cas au-delà d’une certaine quantité. Le cas de la France est, certes particulier, avec un cadre extrêmement sévère, mais ses voisins européens ne sont pas en reste non plus. L’option de l’achat en « duty free » peut-être envisageable, mais incite à l’achat en masse. Si vous ne fumez qu’une ou deux cigarettes par jour, cela veut dire qu’il vous faudra repasser par la douane avec votre tabac. A éviter! Même si l’Europe tend à essayer d’entourer la cigarette électronique d’un cadre législatif de plus en plus strict, les douanes seront toujours plus compréhensives vis-à-vis de la cigarette électronique et des e-liquides (pour peu que ces derniers soient correctement emballés). e-cigarette

Trouver du tabac sur place

En France, nous sommes habitués à pouvoir trouver des bureaux de tabac ouverts jusqu’à des heures tardives. Ce n’est pas forcément le cas à l’étranger où trouver un paquet de tabac peut se révéler incroyablement complexe. Acheter sous le manteau? Déconseillé! On ne sait jamais sur qui on peut tomber. Si vous avez pris soins d’acheter des fioles de e-liquide et de bien préparer votre e-cigarette (changement des mèches et des résistances), cela pourra facilement vous sauver la vie, en soirée par exemple, en vous évitant d’avoir à arpenter les rues d’une ville inconnue à la recherche d’une « petite clope ». Pour commander des pièces de rechange ou des fioles de e-liquide, n’hésitez pas à consulter le site smokein.fr, très bien fourni en consommables liquides et pièces détachées.

L’avion et la cigarette électronique

Il faut tout de même être vigilant avec les produits autour de la cigarette électronique, notamment pour leur transport en avion. En effet, selon les compagnies aériennes, les règles à respecter ne sont pas les mêmes. Prenons l’exemple d’Air France : ce transporteur n’accepte pas que les e-liquides soient transportés en soute. Il tolère néanmoins qu’ils soient dans les bagages de cabine, dans un zip-lock, bien évidemment. A l’opposé, la compagnie Easyjet impose moins de restrictions et est réputée pour laisser les e-fumeurs utiliser leur cigarette électronique à l’intérieur des appareils. Le mieux est de consulter les sites des compagnies aériennes avant de faire ses bagages.
VN:F [1.9.22_1171]
Notez cet article en 1 clics !
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entez Pseudo@Mots Clés dans le champ "Nom"